Smart Cities

Glowpolis : illuminer nos villes grâce aux bactéries marines

illuminer nos villes grâce aux bactéries marines

Glowpolis

Glowpolis : illuminer nos villes grâce aux bactéries marines

Une nouvelle forme d’éclairage pourrait bientôt apparaître dans nos villes : une lumière liquide, vivante et biologique.

Cette nouvelle technologie est développée par la start-up française Glowee, qui conçoit et fabrique ses propres produits en France. Elle est localisée à Evry-Courcouronnes (91) au sein de Genopole.

Afin d’éclairer nos villes d’une façon respectueuse de l'environnement, l’entreprise s’est notamment intéressée aux organismes marins bioluminescents et aux lucioles. En étudiant ces êtres capables de produire de la lumière de façon naturelle, la start-up a pu identifier et prélever les bactéries marines responsables de cette bioluminescence et obtenir une matière première biosourcée et biodégradable, qui peut par ailleurs être cultivée de façon infinie en laboratoire.

Glowee cultive donc ces bactéries en laboratoire et les améliore, sans modifications génétiques, afin de les rendre plus efficaces, stables et pour obtenir une lumière plus intense.

Ces bactéries produisent de la lumière au contact de l’eau salée et doivent être nourries régulièrement, par le biais d’un flux d’air, qui peut être coupé aux moments où l’on a plus besoin de lumière.

Grâce à un visuel bleuté, agréable et relaxant, Glowee a pour objectif de participer à la création d’espaces urbains agréables, tout en contribuant à réduire la pollution lumineuse.

Aujourd’hui, cette technologie permet un éclairage suffisant afin d’illuminer des espaces de vie en ville, mais pas encore pour éclairer de grands axes routiers par exemple.

Une première expérimentation est prévue en septembre 2022 dans la ville de Rambouillet avec l’installation d’un mobilier urbain signalétique. Celle-ci aura pour but de recueillir les avis des habitants, de valider l’usage de la bioluminescence en ville et d’imaginer de nouveaux projets d’éclairage dans nos villes grâce à cette technologie.

En 2020, la start up a reçu une subvention de la Commission Européenne à hauteur de 1,7 millions € dans le cadre du programme Horizon 2020. Elle vous propose également de faire partir de leur aventure et de devenir investisseur à partir de 100€ via leur site internet.

Auteur

Alan Vergan

SHARE PROJECT
  • Auteur : Alan Vergan