Smart Cities

Aquavesc, les réseaux d’eau intelligents

les réseaux d'eau intelligents

Aquavesc

Les réseaux d'eau intelligents détectent la consommation d’eau et surveillent les canalisations à l’aide des capteurs

En tant que technologie émergente, la numérisation et l'ajout de capteurs aux réseaux d'eau et d'eaux usées présentent de nombreux avantages. Par exemple, il existe un réel besoin de surveillance à distance sur les réseaux d'eau. Ce nouveau mode de surveillance évite au personnel de maintenance de vérifier les canalisations aussi régulièrement qu’avant ou de prélever des échantillons pour la surveillance en laboratoire. Il accélère l'identification des événements de pollution, améliore l'efficacité des stations d'épuration et offre un meilleur service aux clients.

En dotant le réseau d’alimentation en eau potable d’une foule de capteurs connectés, le syndicat des eaux Aquavesc, en partenariat avec SUEZ, a appliqué l’intelligence artificielle au service de l’eau.

Il existe de nombreuses propriétés et mesures différentes enregistrées dans une alimentation en eau ou un réseau d'eaux usées, notamment : les mesures de pression (statique, stagnation, hauteur); les niveaux de débit (profondeur, pression, vitesse); débitmètres (vitesse); l’émission acoustique ( fuite); les mesures de température; les mesures chimiques (Ph, traces de métaux, etc.). Or, ces capteurs peuvent être intégrés aux conduites du réseau d'eau pour suivre l’ensemble des données.

Grâce à ces dernières, on peut ainsi mieux comprendre et assurer une meilleure gestion d’un système. La collecte de données sur le débit dans les canalisations permet aux entreprises d'identifier rapidement les régions où la demande augmente et, où par conséquent, la pression dans les conduites est plus faible. Les entreprises de services publics peuvent ainsi établir une corrélation entre leurs données d'utilisation avec etles événements actuels. Ils peuvent ensuite répondre à des questions telles que : « en moyenne, quelle quantité d'eau est utilisée par jour en période de canicule ? » « Qui utilise le plus d’eau ? » « À quelles heures de la journée le réseau est-il sollicité ? »

Ce système leur permet de ne plus être dans la réaction mais dans la prévention. L'outil Netscan doit aussi permettre, à terme, d'anticiper le renouvellement de canalisations avant la casse. Cette innovation traite les données des capteurs et peut estimer par exemple que tel point du réseau a 95 % de chances de casser dans les six mois qui viennent. Cela évite bien des désagréments aux usagers. C'est également positif pour la sécurisation de la ressource en eau. Et, dans le même temps, le travail des collectivités est facilité, elles peuvent réaliser une programmation de travaux plus efficace.

Auteur

Chen Chen FENG

SHARE PROJECT
  • Auteur : Chen Chen FENG