Technologie

FeetMe, des semelles connectées pour améliorer le diagnostic et la rééducation

Des semelles connectées pour améliorer le diagnostic et la rééducation

FeetMe

La marche est un indicateur important de santé. C’est pourquoi le centre expert Parkinson de Lille et la start-up FeetMe sont en collaboration sur un projet de semelles connectées spécialement conçues pour les patients atteints de la maladie de Parkinson. 

Les semelles connectées de la start-up française FeetMe permettent déjà en une première phase d’évaluation de troubles de la marche, ainsi que de mesurer les paramètres de la marche.

Ce sont des capteurs de pression et de mouvement qui produisent des données dont la combinaison permet d'analyser la manière dont une personne marche avec la même précision qu'un laboratoire d'analyse. Les résultats seront générés par le biais de l’IA et puis stockés et interprétés dans l’application mobile de l’utilisateur.

 

Le projet I-park va aller encore plus loin en proposant, au-delà de l’évaluation de la marche, une rééducation personnalisée pour les patients parkinsoniens, avec des exercices à faire chez soi. Ces exercices sont adaptés grâce à des semelles connectées douées d’une intelligence artificielle. Les séances durent entre 20 à une heure et le professionnel de santé peut ainsi suivre l’évolution et la progression du patient. Ce système est d’autant plus efficace en période de crise sanitaire et de confinement. Il évite aux patients de se déplacer. Ils ont simplement besoin de mettre leurs semelles dans leurs baskets, et de lancer l’application qui lui proposera une sélection d’exercices recommandés par son médecin.

 

Le but est de toucher beaucoup plus de patients, de pouvoir les prendre en charge plus rapidement et de leur offrir une rééducation intensive et personnalisée qui pourra améliorer leur qualité de vie. En effet, certaines maladies induisent des troubles de la marche qui se répercutent négativement sur la qualité de vie des personnes.

 

I-park c’est aussi une plateforme qui permettra une meilleure communication entre les professionnels de santé qui interviennent autour du patient parkinsonien.

 

Le projet est lauréat de l’appel à projets “Défi santé” 2020 du CHU de Lille, et a pour réelle conviction/vocation ? d'intégrer les outils connectés dans la prise en charge des patients et de réduire le nombre de malades isolés et éloignés.

Auteur

Lamia Benkheloufi

SHARE PROJECT
  • Auteur : Lamia Benkheloufi