smart Cities

Environmental Thinking, utilisez des taxis pour surveiller la pollution de l’air en milieu urbain

Utilisez des taxis pour surveiller la pollution de l'air en milieu urbain

Environmental Thinking

Des chercheurs de l'Université Carnegie Mellon (CMU) collaborent avec la société chinoise Environmental Thinking et les villes de Shenzhen et Tianjin pour transformer les taxis en une plate-forme de détection mobile.  Elle permet une collecte de données, rentable et généralisée, à même de réduire à la fois les émissions, d’améliorer la mobilité urbaine et de fournir des données en temps réel.

Placer des capteurs partout dans une ville à haute densité serait coûteux et difficile à entretenir. Or, les flottes gérées, comme les taxis, sont partout et vont partout dans une ville. Les taxis dans les villes se caractérisent par de longues heures de fonctionnement et un large éventail de trajets. Ils ont donc un énorme potentiel pour la collecte de données. Sur cette base, de nombreuses villes ont commencé à essayer d'utiliser les taxis comme un moyen de détection mobile pour collecter des données sur elles. La plateforme pourrait les aider à mieux comprendre les sources de pollution et à déterminer quelles politiques et interventions fonctionnent.

À l'heure actuelle, ce modèle a été testé dans de nombreuses villes de Chine. Par exemple, le district de Tongzhou à Pékin a annoncé en avril 2020 qu'il avait installé des équipements de surveillance de l'air pour 175 nouveaux taxis énergétiques, qui peuvent surveiller la teneur en polluants tels que les PM2,5 dans l'air en temps réel et devenir des « détecteurs de polluants ». Les voitures sont également équipées d'équipements de caméra de surveillance qui peuvent capturer les routes polluées.

 

Ces chercheurs ont développé un algorithme d'intelligence artificielle qui peut indiquer le meilleur plan pour motiver les chauffeurs de taxi à se rendre dans des zones moins fréquentées. En un mot l'algorithme calcule l'itinéraire le plus profitable — et en cas d’erreur, c’est le système qui s’occupe de rembourser au chauffeur la différence. Cette mise en place a eu pour conséquence une augmentation de 30% du taux de concordance avec la clientèle. En plus d'analyser les données sur la circulation, l'équipe a développé un outil de cartographie de la pollution.

 

Le système peut être appliqué à un grand nombre de scénarios, tels que la lutte contre les incendies, la logistique et le transport. Après avoir changé de capteur, le système peut être utilisé pour collecter diverses données dans la ville.

De plus, le système peut être étendu à divers transporteurs autres que les taxis. Par exemple, on peut laisser un drone se charger automatiquement tout en effectuant la une tâche de livraison, ou utiliser un drone sans livraison pour prendre des images d'accidents de la circulation urbaine.

Auteur

Chen Chen FENG

SHARE PROJECT
  • Auteur : Chen Chen FENG