M2MI
Fashion

Wair, respirez le bon air !

respirez le bon air !

Wair

Financé à l’aide de la plateforme participative Ulule, le foulard « Wair » est désormais disponible pour se protéger contre la pollution ! Un foulard contre la pollution, quésako ?

Caroline Van Renterghem, jeune provinciale, a rencontré de nombreuses difficultés respiratoires en arrivant à Paris. De ce fait, elle a décidé de concevoir « Wair » afin de combattre la pollution.

Comment ça marche ?

L’air est filtré via un masque qui permet de se protéger contre de multiples bactéries. Il est composé de plusieurs couches : une couche enrichie en charbon actif, une couche bactéricide, et une couche électrostatique. L’air obtenu est ainsi filtré à 99%, une aubaine pour tous les citadins ! De plus, le système est recouvert d’un tissu à motifs qui permet d’associer le style à l’utile.

Mais ce n’est pas tout ! Soucieuse de son impact sur l’environnement, la créatrice a souhaité en limiter les possibles désagréments. Ainsi, aucun métal lourd n’est utilisé dans la fabrication du mécanisme. Concernant les tissus des foulards, ils sont issus de l’agriculture biologique.

Afin de rendre le produit complet, ce dernier s’accompagne d’un assistant personnel nommé « Sup’airman », qui est une application aidant à mieux vivre en ville. En fonction de la géolocalisation, l’application indique la qualité de l’air, les polluants en présence et donc la nécessité ou non de porter le foulard « Wair ». Plus l’indice s’approche de 0, plus il est indispensable de vous munir de votre protecteur textile « Wair ».

Pour finir, « Wair » s’est réellement inscrit dans un véritable processus d’innovation responsable textile. Il remplit la fonction première de l’habillement qui est de se protéger de l’environnement, bien que celui-ci se soit transformé au cours des dernières décennies, et allie la préservation de l’écosystème naturel.

Auteur

Axelle Letertre

SHARE PROJECT
  • Auteur : Axelle Letertre