M2MI
Fashion

Because, des chaussures qui grandissent avec les pieds de l’enfant

des chaussures qui grandissent avec les pieds de l'enfant

Because

Des chaussures qui grandissent avec les pieds de l’enfant : une manière de réduire la consommation

Les enfants grandissent très vite et les parents sont obligés à renouveler leur dressing constamment.  Les entreprises qui fabriquent des chaussures pour enfant font un énorme chiffre d’affaires car le marché est certain et constant.

L’américain Kenton Lee a mis au point une paire de chaussures qui grandit en même temps que le pied d’un enfant. L’objectif est de réduire la surconsommation et de favoriser les plus démunis.

C’est lors d’un voyage au Kenya que Kenton Lee a eu cette idée. Après avoir obtenu son diplôme en 2007 à l’université Northwest Nazarene à Nampa dans le Idaho (aux États-Unis), l’américain, alors âgé de 23 ans, a décidé de découvrir le monde pour se faire une idée des problèmes qui se posaient dans les pays en voie de développement.

Un jour, à l’orphelinat de Nairobi (au Kenya), il a remarqué une petite fille marchant à ses côtés avec des chaussures trop petites pour elle. Elles avaient été découpées pour ne pas gêner les orteils de l’enfant. L’idée de chaussures extensibles est née.

De retour dans l’Idaho, l’américain a contacté plusieurs fabricants, en vain. Croyant en la légitimité de son projet, il a donc décidé de se tourner vers ses amis et est arrivé à l’idée de chaussures qui évoluent au fil du temps. L’équipe a réussi à concevoir une paire au bout de cinq ans et à breveter le concept.

Afin de distribuer ces chaussures, Kenton Lee a choisi le modèle associatif à base de don. Pour contribuer à l’expansion du projet, il est possible de donner 22 €, 43 € ou même 430 € (ou un autre montant). Jusqu’à présent, 70 000 paires ont été distribuées dans 78 pays, dont le Kenya, la Syrie, l’Équateur et en Haïti.

Ce projet est donc parti de l’idée d’aider ceux qui n’ont pas les moyens de racheter des chaussures en parallèle à la croissance des enfants. Néanmoins, en plus du côté social, ce projet opère sur un axe environnemental : la surconsommation qui est ancrée dans l’idée des sociétés à travers le monde. Avec ce type de chaussures, nous serions amenés à moins consommer et ainsi à réduire la consommation des ressources naturelles.

Une « innovation éco-social-responsable », une affaire à suivre…

Auteur

Eduardo Balaciano Dourlen

SHARE PROJECT
  • Auteur : Eduardo Balaciano Dourlen