M2MI

Nutri-Score, le début d’une prise de conscience ?

Par Mathilde Courtejaire et Johanna Moisan

Depuis janvier 2016, un nouvel étiquetage nutritionnel a fait son apparition dans les rayons des supermarchés, le Nutri-Score. Ce logo coloré allant de A à E pour évaluer le niveau de qualité nutritionnelle du produit, a pour but de favoriser et de faciliter les choix de produits plus sains pour les consommateurs. Ce dispositif n’est pas imposé aux industriels, mais déjà 90 marques ont choisi de s’engager pour la transparence sur les marchés en affichant ce logo sur leurs produits.

Afin d’étudier l’impact de ce dispositif la nouvelle promotion du Master 2 Marketing de l’Innovation s’est rendu dans 9 magasins de distribution alimentaire différents. Sur place nous avons observé 3 des marques engagées dans le Nutri-Score : Danette, Fleury Michon et Marie.

Cependant, ces marques ont choisi de ne pas afficher le score sur la totalité de leurs gammes. Ont-elles choisi d’afficher ce score uniquement sur leurs produits notés A & B ?

En magasin, très peu de D & E ont été recensés. En effet, le site de Danette informe les consommateurs que la « Danette mousse liégeoise chocolat » a obtenu un score D mais en rayon le packaging est dénué du logo.

Ainsi, peu de produits de la marque Danette sont soumis au dispositif. En revanche, les produits Fleury Michon sont majoritairement dotés du logo.

Fort de ce constat, on peut imaginer que pour renforcer leur image de marque, les industriels vont établir un cahier des charges plus responsable afin que les produits soient de meilleure qualité nutritionnelle. Nous espérons que dans le futur le Nutri-Score s’imposera davantage sur le marché. Mais, une chose est sûre, cet engagement va renforcer la confiance des consommateurs envers les industriels.

YOUR COMMENT