M2MI

La Google Home : l’intelligence artificielle dans les maisons des Français depuis Août 2017

Par Pierre PRIEUR

Comment les enceintes connectées telles que la Google Home créent-elles de nouvelles habitudes de consommation pour les marques ?

Première enceinte connectée sortie en France en Août 2017, la Google Home est une enceinte composée d’un haut-parleur et d’un micro intégrant un assistant vocal répondant aux moindres requêtes de ses utilisateurs. Posée dans le salon, dans la cuisine ou dans un bureau, la Google Home est constamment en veille afin de pouvoir s’activer à tout moment. Pour faire appel à ses services, l’utilisateur doit la « réveiller » en prononçant une expression clé « Dis Google » ou « Ok Google ». Par la suite, l’utilisateur énonce par la voix sa requête, la parole prononcée est ensuite retranscrite en texte par l’enceinte et traitée par l’assistant vocal de celle-ci qui nous fournit ensuite une réponse adaptée à notre demande. Cet assistant vocal est le même que celui qui est intégré aux smartphones sous Android.

 

Ainsi face à cette montée en puissance du marketing vocal, les marques vont devoir réfléchir à une nouvelle stratégie marketing afin de pouvoir répondre aux attentes des consommateurs, c’est pourquoi, certaines marques ont déjà anticipé cela en négociant des partenariats avec les différentes enseignes d’enceintes connectées afin de devenir la marque top of mind proposée par l’enceinte lorsqu’un utilisateur a une requête.  Exemple : Google Home x Monoprix : lorsqu’un utilisateur veut enregistrer sa liste de course, celle-ci sera gérer par Monoprix directement. L’utilisateur n’aura juste qu’à dicter sa liste et l’appareil transmettra cette liste au magasin, qui préparera la commande et la lui livrera.

 

Vendue à 149,99€ chez Google, à la Fnac ou dans d’autres magasins spécialisés. La Google Home, forte de son succès, a accueilli le 19 octobre 2017, une version mini, idéale pour les pièces plus étriquées, permettant aux utilisateurs de découvrir le potentiel de l’assistant vocal Google à un prix « mini » : 59,99€. Selon plusieurs études spécialisées sur les marchés innovants, les ventes d’enceintes connectées devraient se multiplier par 6 en 3 ans ! Néanmoins ces enceintes connectées, présentes bientôt dans chacun de nos lieux de vie et constamment en veille pour être à l’affût de notre moindre requête, sont-elles vraiment si fiables en termes de confidentialité ? Jusqu’où la vie privée doit et peut être protégée ?

YOUR COMMENT