M2MI

Too Good To Go

Too Good To Go

Too Good To Go, où la nouvelle application danoise qui permet de sauver de la poubelle les bons produits invendus près de chez toi en mettant en relation commerçant et consommateurs.

Objectif

Découvrir et savourer des paniers surprises à moindre prix tout en participant à la réduction du gaspillage alimentaire. Du bien à votre porte-monnaie, et à la planète : d’une pierre deux coups.
Il faut savoir que chaque année, plus d’un tiers de la production mondiale de nourriture est jetée. Cette nouvelle application permet à chacun d’entre nous de s’engager contre le gaspillage alimentaire afin de donner l’opportunité à toute nourriture produite d’atteindre sa destinée : être mangée.

Les invendus de la journée atterrissent dans votre assiette plutôt qu’à la poubelle (et à prix réduit, pouvant aller jusqu’à-50 % à -80 % du prix de base). Pas mal non ? Tout le monde en sort gagnant finalement

Comment ça marche ?

En activant la géolocalisation pour pouvoir accéder rapidement à liste de commerces situés à proximité de l’endroit où vous vous trouvez
Chaque enseigne détaille en ligne les types d’invendus qu’il possède et qu’il est possible de récupérer, sous forme de « paniers surprise ». Ces fameux paniers surprise sont répartis en catégories, qui vous permettront néanmoins de choisir selon vos envies, sucré, salé, simple sandwich, salade ?
Le principe : l’utilisateur passe sa commande en ligne, la règle, puis arrive à l’heure indiquée (en général, une heure avant la fermeture du commerce) pour retirer son panier surprise

En une phrase : choisissez, récupérez, régalez-vous !

Pas plus simple, se faire plaisir, tout en faisant un geste pour la planète. Un mix de bonne nourriture, de bons plans, et de pratiques écologiques, c’est le défi lancé par Too Good To Go.


Réelle action anti-gaspillage ou coup de communication ? C’est la question que l’on vient finalement à se poser.
Même si les objectifs anti-gaspillage sont souvent atteints, comment les restaurants sont-ils en mesure de savoir combien d’invendus restera ’il en fin de journée ? Les restaurateurs gagnent t’ils une contrepartie financière ? Les clients qui paient le prix réel sont-ils lésés face aux clients qui viennent en fin de service, et qui bénéficient des mêmes repas à moindre coût ? Quoi qu’il en soit, l’application part d’une bonne intention, et propose une solution équitable commerçant-consommateur-planète.

Bien qu’il reste encore du travail pour éviter que certains commerçants ne pratiquent un anti-gaspillage de façade… C’est un bon début, car c’est en faisant plein de petites choses qu’on parvient à avoir un impact important.

Par notre étudiante Anaïs Cabral

YOUR COMMENT