M2MI

Et si on se déplaçait en volant ?

Flyboard Air
Le Flyboard Air ou l’innovation futuriste

Les innovations technologiques en matière de déplacement ne cessent de faire rêver. Chaque année, de nouvelles inventions apparaissent, toutes plus surprenantes les unes que les autres. Elles sont, depuis plusieurs années un objectif de taille pour beaucoup d’entreprises.

Montée en puissance des prix du carburant, augmentation des émissions de CO², et nouveaux besoins obligent les entreprises à pousser leurs moyens de déplacements à l’évolution. D’autant plus que lorsque le marché devient saturé, innover devient un besoin vital.

Comment faire la différence quand tout a déjà été testé et approuvé ?

Franky Zapata, ancien pilote d’essai de jet-ski, a, semble-t-il, trouvé la solution : en 2016, il crée le flyboard air : engin très prometteur, qui correspond à une sorte de mélange entre un drone, un hoverboard et un jet pack. C’est aussi une association entre sensations de glisse et le snowboard combiné aux sports aquatiques. Pourtant le son pilotage reste très délicat ; c’est pourquoi très peu de personnes dans le monde sont capables de le piloter. Malheureusement il y a quelques temps, l’inventeur a été coupé dans son élan d’entrepreneur.

La justice a exigé que les vols effectués par le flyboard air soient suspendus par mesure de sécurité. Pour ces raisons, il encourt une peine de prison ainsi qu’une grosse amende. Il se retrouve donc aujourd’hui face à un dilemme : soit il fait le choix de quitter, contre son gré, la France, soit celui de stopper son activité. Son mécontentement a été longuement relié, partagé et soutenu sur les réseaux sociaux. C’est dans ce climat très défavorable pour l’inventeur que l’on en vient à se demander si la France ne serait pas un frein à l’innovation puisque le pays souhaite interdire la mise sur le marché du flyboard air.

Par notre étudiante Anaïs Cabral

YOUR COMMENT