M2MI

La vision des panels par Jean-Marc Décaudin

A travers l’ouvrage Les Panels, Jean-Marc Décaudin et Thierry Saint-Martin nous retracent de A à Z toutes les facettes des différents types de panels existants aujourd’hui : les panels distributeurs, consommateurs, d’audience et la recherche de la Single Source.  Il est question ici de découvrir pourquoi, comment et pour qui les entreprises utilisent les panels quotidiennement.

Les panels sont indispensables aux différentes équipes Marketing, Commerce et Prévisions des entreprises pour comprendre leurs positionnements au sein du marché et parmi leurs concurrents, comprendre et anticiper les évolutions passées et à venir, actionner les bons leviers et prendre les bonnes décisions, toujours dans le but de pérenniser l’entreprise.

Néanmoins, les panels ont leurs limites. C’est pourquoi l’utilisation de plusieurs panels à la fois permet de combler les limites de chacun pour avoir une vision globale et complète du marché. Nous pouvons donc dire que les conclusions tirées de ces informations sont très précises et donnent donc une réelle vision du marché étudié. C’est pourquoi aujourd’hui, quasiment toutes les entreprises utilisent les panels quotidiennement.

Les entreprises cherchent à bâtir le panel parfait, la Single Source : un panel complet, exhaustif, qui offre une vision à 360° en prenant en compte toutes les facettes du marché, du consommateur, des médias. C’est donc un réel défi pour les panélistes, puisque notre univers commercial, social, culturel est en perpétuelle évolution.

L’évolution quotidienne et toujours plus rapide des technologies, notamment au niveau de la collecte de données, est non négligeable pour les entreprises qui se doivent de suivre les tendances pour ne pas être évincées du marché.
C’est tout d’abord grâce à cette évolution rapide qu’il a été possible de faire évoluer la manière dont on collecte les données et dont on crée les panels; mais surtout la volonté grandissante d’approcher au plus près la Single source.

Pour être plus précis, Décaudin nous dresse le bilan des nouvelles manières d’acheter : le m-commerce (via mobile), le f-commerce (via Facebook), le drive, même le hard discount évolue. Certaines techniques commerciales prennent toujours plus d’ampleur, certaines sont révolues à l’heure actuelle, et d’autres techniques sont en adoption, comme le phygital ou l’extension d’applications sociales au commerce comme Snapchat par exemple. Précisons que le Social selling est une méthode qui est de plus en plus utilisée par les marques puisqu’elle fait réellement ses preuves.

 

– par Emel Erdogan

 

Références :

  • Les Panels – Jean-Marc Décaudin, Thierry Saint-Martin, Edition Pearson
  • http://www.lsa-conso.fr/le-phygital-c-est-quoi,231204
  • http://www.lsa-conso.fr/snapchat-nouvel-outil-drive-to-store-aux-mains-des-marques,235338
  • http://www.bonnegueule.fr/digital-modifie-maniere-consosmmer-la-mode/
YOUR COMMENT