M2MI

Aldebaran invente vos amis de demain !

Aldebaran1

…Ou plutôt d’aujourd’hui ! En effet, depuis juin 2014 Aldebaran, leader mondial des robots humanoïdes, accueille n’importe quel curieux au sein de son « Atelier » d’Issy-Les-Moulineaux dédié à la robotique, histoire d’encourager le premier pas entre l’Homme et la Machine.

Le Master 2 Marketing de l’Innovation y a récemment été invité. Difficile de résister à l’appel pour des étudiants dont le leitmotiv d’étude est la découverte et la promotion d’innovations. C’est donc avec une curiosité non feinte que nous nous sommes rendus à l’Atelier.
Chronique d’une véritable rencontre « du 3eme type ».

Ouvert aussi bien aux développeurs, professionnels, qu’au grand public ou autres geeks passionnés, l’Atelier propose d’approcher deux des trois robots humanoïdes (càd : à l’apparence humaine), créations 100% made in Aldebaran : NAO et PEPPER. Cette rencontre se fait dans un espace de plus de 260 m2 découpé en 3 zones : Découverte, Apprentissage et Développeurs.

La visite de L’atelier se fait en 3 parties :

– Une courte présentation d’Aldebaran, occasion d’en apprendre plus sur la société et ses premières créations. A noter que cette présentation est parfois réalisée par l’un des NAO présent à l’atelier, secondé par un intervenant de la société (et non l’inverse).

– Une interaction libre avec les robots NAO et PEPPER. Dans l’espace découverte vous pouvez ainsi échanger quelques mots et interactions avec les deux types de robots disponibles :

NAO, le plus petit de la famille a été conçu pour être un véritable compagnon à la maison. Il est entre autres capable de danser, se promener avec vous, jouer à des jeux comme des devinettes ou encore faire des mathématiques. Néanmoins c’est la capacité de ce petit robot à reconnaitre nos mouvements et suivre du regard notre visage qui nous a tout d’abord bluffés. Plutôt troublant lors des premiers instants, quand on réalise que l’on fait face à une machine.

Aldebaran2Même constat pour PEPPER, d’autant plus qu’elle dépasse le mètre et est beaucoup plus fluide dans ses déplacements. Cette dernière était quant à elle capable de jouer de la musique enregistrée en plus des actions que proposait déjà NAO.

Aldebaran3

– Enfin la visite se termine par une courte séance de programmation avec un développeur. Celle-ci se fait à l’aide de programmes mis au point par Aldebaran. Simples et très intuitifs, ils permettent à n’importe qui de programmer des actions sommaires aux NAO mis à disposition pour la séance et de voir le résultat de leur travail.Aldebaran5

Ah et bien sûr vous pouviez repartir avec une photo souvenir, preuve de votre passage :

photo

Le mot de la fin :

Que l’on adhère ou pas, et au-delà des perspectives marketing intéressantes qu’ils promettent, force est de constater que ces robots qui nous ressemblent sont bien partis pour intégrer notre quotidien, il ne tient désormais qu’à nous de les adopter.

Aldebaran4

Par Carlos & Lucas

YOUR COMMENT