M2MI

Le luxe se pique de réseaux sociaux

1849905_7_ef91_page-facebook-de-saint-laurent_e5609471207a9aa4a986a44723744ec3
Page Facebook de Yves Saint Laurent – Le monde.fr

Le monde.fr – 18/03/2013 – Par Carine Bizet

Près de 15 millions pour Burberry, 8,7 millions pour Chanel, presque 13 millions pour Louis Vuitton et 1,4 million pour Saint Laurent : il ne s’agit pas de chiffres d’affaires mais du nombre de “fans” rassemblés par ces griffes sur leurs pages Facebook. Les poids lourds du luxe se sont taillé une place sur mesure dans la communauté sociale d’Internet. On les croise désormais aussi sur Twitter (pratique pour diffuser des mini-messages), YouTube (où chacun peut avoir son canal de mini-films), mais aussi Instagram (le réseau favori des accros de la photo) sans compter Youku ou Weibo, les équivalents chinois de Youtube et de Facebook, interdits dans ce pays qui est aussi l’un des plus grands marchés du monde.

Ces griffes ne sont pas là uniquement pour montrer qu’elles sont connectées. “Les marques, et pas seulement celles du luxe, cherchent à aller où se trouvent les clients pour communiquer directement avec eux”, explique Nathalie Gennérat, experte auprès de l’observatoire économique de l’Institut français de la mode…

La suite de l’article sur le Monde.fr 

YOUR COMMENT