M2MI

Challenge La Poste – 2011/2012

L’équipe : Marie BAELEN, Hélène DEBAINS, Fadia FERCHOULI, Madeleine VALETTE

laposte

Aujourd’hui principal acteur dans la distribution de courrier et de colis, La Poste s’inscrit dans une démarche de simplicité et de confiance vis-à-vis de ses clients. On retient également la volonté du groupe de se diversifier : banque et plus récemment téléphonie mobile ou encore Internet.

C’est dans cette optique de diversification que le groupe souhaite se positionner en tant qu’acteur intermédiaire de confiance sur le marché du C to C, appelé également marché de l’occasion. En effet, celui-ci présente une croissance dont il serait avantageux de profiter.


L’objectif est donc de réfléchir sur les éléments de l’offre idéale, afin de répondre à la question suivante :

Comment La Poste peut-elle faciliter le commerce entre particuliers ?

Il s’agira alors de comprendre ce qui pousse les particuliers à avoir recours aux sites d’occasion, les freins aux transactions marchandes sur ce genre de support, le degré d’autonomie souhaité

La Poste doit faire face à des particuliers réfractaires qui osent encore peu ou pas du tout avoir recours à ce marché compte tenu des obstacles qu’ils rencontrent (livraison, sécurité, paiement). Par ailleurs, le groupe doit se trouver une place dans un marché composé d’acteurs multiples : sites d’occasion, plateformes de paiement, particuliers aux profils diverses. Ces deux éléments ont donc été importants à prendre en compte dans l’avancée du challenge.

Des éléments de réponses ont été apportés à M. Guléa, Responsable Business Development au sein de La Poste, après une veille et des études qualitatives comprenant des entretiens individuels, de groupe, et de créativité. Ces étapes étaient centrées autour du profil du réfractaire. Le but était de le comprendre afin de déterminer les actions que peut entreprendre La Poste pour lever les freins à la consommation de biens d’occasion. Finalement, ce sont trois solutions concrètes qui ont été proposées permettant à La Poste de se positionner sur le marché du C to C.

YOUR COMMENT