Connection Information

To perform the requested action, WordPress needs to access your web server. Please enter your FTP credentials to proceed. If you do not remember your credentials, you should contact your web host.

Connection Type

Le « MINI-malisme », MINI et son engagement pour la planète. - Master 2 Marketing de l'innovation
M2MI

Le « MINI-malisme », MINI et son engagement pour la planète.

Le « MINI-malisme »,

Mini et son engagement pour la planète.

mini4

 

Environnement et automobile ont rarement fait bon ménage. Aussi, rare sont les entreprises de ce secteur à réussir à imposer de manière crédible leur vision et leur engagement en matière de développement durable. C’est en tout cas le pari que tente la marque MINI au travers de son programme de développement automobile. Zoom sur le « MINIMALISM », philosophie éco-responsable de l’enseigne fabricante de la plus britannique des citadines.

Pour respecter son engagement pour la planète l’enseigne joue sur tous les niveaux : que ce soit sur la technologie utilisée, la fabrication même, ou le choix et le développement de ses modèles, la marque semble vouloir limiter au maximum l’impact des nouvelles MINI sur l’environnement.

Ainsi, pour le choix de ses technologies embarquées la logique du « moins, c’est mieux » est de rigueur. L’idée est ici de garantir l’efficience et la basse consommation de l’ensemble des modèles.  Cette philosophie est justement visible avec les innovations que la marque déploie : « Une MINI se contente de peu. Ses composants lui donnent juste ce dont elle a besoin, quand elle en a besoin. Ses systèmes automatiques de refroidissement et d’alimentation se mettent en marche et s’arrêtent automatiquement à la demande. D’où une baisse de la consommation d’énergie : moins de carburant, moins d’émissions. Composants moteur, construction allégée et nouveaux systèmes d’assistance électroniques contribuent activement à améliorer le bilan énergétique des modèles MINI. »[1] (mini.fr). La technologie est durable, les émissions réduites mais la petite voiture garde tout son cachet. C’est notamment le « système de conduite intelligent » qui impose clairement la vision d’une conduite responsable selon MINI. Avec celui-ci l’économie d’énergie semble réellement effective: « la fonction d’arrêt et de redémarrage automatique du moteur et l’indicateur de changement de rapport veillent à ce que la sobriété soit toujours au rendez-vous. […] économiser de l’énergie à tout moment, que ce soit en accélération, au freinage, en tournant ou à l’arrêt. »[2] (mini.fr). De plus, les composants en aluminium, permettant allègement de plusieurs parties du véhicule et un meilleur aérodynamisme, assurent une baisse conséquente de la consommation d’énergie et donc des émissions liées.

mini1Sur le même principe, la fabrication des modèles MINI, du développement à la production, suit une ligne de conduite que la marque veut responsable et consciente des enjeux environnementaux. Que ce soit le design, la planification nécessaire ou encore la logistique, tout est pensé avec cette même philosophie. Un exemple concret est ce que MINI appel le « processus de peinture intégré » : « […] Le processus de peinture intégré permet d’appliquer une couche de peinture en moins qu’avec les procédés conventionnels. Avec un triple bénéfice pour l’efficacité : La renonciation à la couche d’apprêt contenant des solvants ménage l’environnement. Le processus de peinture intégré rend superflu le laquage, une procédure consommant beaucoup d’énergie. Un nombre d’opérations réduit permet d’économiser de l’eau, de l’énergie et se solde donc par des émissions réduites. »[3] (mini.fr).
MINI2En ce qui concerne la vie des modèles, rien n’est laissé au hasard. Dès leurs conceptions la marque pense au « après ». Ainsi, la fin de la vie d’une MINI en tant que véhicule utilitaire ne signifie pas pour autant la fin de la route pour cette dernière. En effet, grâce à son design durable, la voiture, une fois inutilisable, est facilement désassemblée, les produits nocifs sont retirés et ses pièces utiles sont recyclées en matière première réutilisable. Un bon exemple d’un rouage d’économie circulaire mise en place dans le milieu automobile. À noter que de nombreux centre VHU[4] reprennent gratuitement les véhicules des propriétaires soucieux de faire un geste pour la planète.

Mais la marque ne serait pas convaincante dans sa démarche responsable sans proposer un véhicule « propre » nouvelle génération, surfant sur les tendances actuelles. C’est ici qu’intervient la MINI-E. 100% électrique et basée sur le système du plug&drive, elle permet aux conducteurs avertis d’apprécier la conduite MINI avec 0% d’émissions néfastes pour la planète.

mini

Le « MINIMALISME » semble donc être la manifestation d’une réelle volonté d’œuvrer pour la planète de la part de MINI. Et, qu’importe les détracteurs et les sceptiques, force est de constater que peu, voir aucune, accusations de Greenwashing ou de scandale environnemental ne se sont, pour l’heure, élevés contre MINI. Sans doute la preuve la plus parlante du sérieux et de la bonne conduite de la plus célèbre des citadines britannique. Le mieux est encore de vous faire votre propre idée et de personnaliser votre MINI en fonction de votre engagement!

mini2

Lucas Suet.

[1] http://www.mini.fr/minimalism/product/index.html

[2] http://www.mini.fr/minimalism/product/intelligent_driving/index.html

[3] http://www.mini.fr/minimalism/production/index.html

[4] http://www.mini.fr/minimalism/production/recycling/index.html

YOUR COMMENT