M2MI

Ben&Jerry’s, des glaces VACHEMENT engagées !

Avec l’arrivée des beaux jours, et le retour de la chaleur, n’avez-vous pas soudainement envie de céder à un petit caprice ? Catherine, Jennifer, Lucie & Thomas ont décidé de prendre les devants et de vous offrir une petite pause fraîcheur : vous l’avez bien compris, nous allons vous parler de crèmes glacées ! Oui mais pas n’importe lesquelles, nous vous parlons ici de glaces généreuses, avec un soupçon d’engagement & un supplément éthique ! J’ai nommé les glaces Ben&Jerry’s !

Image1

Mais revenons en à nos moutons (ou plutôt dans notre cas à nos vaches). Connaissez-vous seulement l’histoire de la marque ?

L’histoire débute en 1978, dans le Vermont, lorsque Ben Cohen et Jerry Greenfield rachètent une vieille station d’essence pour la transformer en usine de crèmes glacées. Les deux associés marquent très vite les esprits et organisent en 1979, pour fêter leur premier anniversaire et les débuts très prometteurs de leur marque, le Free Cone Day : une journée où toutes leurs glaces sont distribuées gratuitement (et qui existe encore pour notre plus grand plaisir !). Dans les années 80, la société commercialise ses premières glaces en pot et crée la Ben&Jerry’s Foundation, qui soutient de nombreux projets communautaires aux Etats Unis. La firme commence également à s’engager en se prononçant contre les hormones de croissance bovine utilisées dans l’industrie agricole. En août 2000, Ben&Jerry’s est rachetée par Unilever, géant de la grande distribution : un accord est néanmoins signé afin de garantir à Ben&Jerry’s le droit de poursuivre ses engagements. En 2003, le programme d’agriculture durable Caring Dairy est mis en place avec les fermes Européennes qui fournissent les produits laitiers. Afin de limiter l’impact de son activité sur l’environnement, Ben&Jerry’s réduit au maximum ses émissions de CO2, et se déclare « climatiquement neutre » en 2007. Enfin, et pour bien débuter les années 2010, Ben&Jerry’s s’engage à faire labelliser « commerce équitable » l’ensemble de ses crèmes glacées avant fin 2011 en Europe, et avant fin 2013 aux États-Unis et dans le reste du monde.

Aujourd’hui nous avons choisi de vous présenter Ben&Jerry’s sous un autre aspect que la saveur de ses crèmes glacées, car il s’agit véritablement d’une entreprise très impliquée en terme de RSE. Attendez … RSE ? Quèsaco ? Il s’agit de la Responsabilité Sociétale des Entreprises, dont la définition officielle du ministère est la suivante « la contribution des entreprises aux enjeux du développement durable ». En d’autres mots, exactement la philosophie de Ben&Jerry’s ! A travers notre étude, nous avons pu relever 7 des principaux grands engagements de la marque dans sa politique RSE :

  • Le commerce équitable (of course) : vise à « rééquilibrer les échanges commerciaux entre pays du nord et producteurs défavorisés des pays du sud afin de leur assurer de meilleures conditions de vie », et qui est en ligne de mire de la marque depuis 2010.
  • Œufs de poules élevées en plein air : pour le bien être des cocottes et des matières premières de qualité.
  • Les Partner Shops : Ben&Jerry’s soutient de nombreux projets communautaires et entreprises à but non lucratifs, notamment dans l’insertion professionnelle des jeunes et personnes défavorisées.
  • Des congélateurs plus propres : 30% moins gourmands en énergie.
  • Des déchets productifs : les déchets de laiterie des élevages sont envoyés aux stations d’épuration locales et passés au méthaniseur, afin de créer de la bioénergie qui alimentera la ferme en électricité.
  • Conditionnements écoresponsables : les conditionnements de la marque sont issus de forêts gérées durablement dans le respect de la biodiversité (Forest Stewardship Council).
  • Caring Dairy : ce programme vise à mettre en place, dans les fermes partenaires, des pratiques garantissant le bien-être des animaux, mais également de bonnes conditions de vie et de travail pour les fermiers, ainsi que la protection de l’écosphère des fermes.

Dans le cadre de notre étude sur le développement durable, nous avons choisi de vous parler plus en détail du programme Caring Dairy. Comme nous avons pu le constater plus haut, Ben&Jerry’s est une société qui s’engage aussi bien pour ses producteurs associés que pour ses consommateurs, offrant des produits finis aussi exceptionnels que les matières premières dont ils découlent. Mais si Ben&Jerry’s a parié sur la qualité de ses glaces, trouver et s’associer avec des entreprises politiquement correctes d’un point de vue RSE n’est pas toujours chose facile. Et voilà d’où vient l’innovation du Caring Dairy : Ben&Jerry’s étend sa propre politique RSE à ses partenaires, en leur donnant tous les outils nécessaires à la mise en place du programme dans leurs entreprises. Ainsi, les fermes productrices qui adhérent au Caring Dairy reçoivent une aide de la part de Ben&Jerry’s pour mettre en place les infrastructures manquantes nécessaires au bon développement et au respect de la politique de développement durable. Les entreprises partenaires apprennent alors à devenir plus fortes sur ce domaine et sont incitées via des récompenses financières à améliorer en permanence leurs compétences.

Le programme Caring Dairy repose sur une auto-évaluation en ligne, qui va être remplie une fois par an par les fermiers eux-mêmes, et qui va leur permettre d’évaluer leur exploitation agricole selon 11 critères définis :

Fertilité et qualité du solLutte contre l’érosion

Finance de la ferme

Capital social et humain

Gestion des nuisibles

Biodiversité

Elevage bien-être des animauxEnergie

Eau

Impact sur l’économie locale

Données de la ferme

Le résultat obtenu va identifier quels domaines sont à améliorer et pour cela, quelles sont les bonnes pratiques à adopter selon la politique Ben&Jerry’s. Ainsi, une exploitation mieux gérée va apporter de nombreux bénéfices :

  • Pour Ben&Jerry’s : exploitation mieux gérée = animaux en bonne santé = matières premières de qualité
  • Pour le producteur laitier : exploitation mieux gérée = réduction des coups = meilleures conditions de travail
  • Pour le consommateur : exploitation mieux gérée = matières premières de qualité = meilleures glaces

Nous nous sommes procuré sur le site internet de Ben&Jerry’s le dernier rapport RSE officiel Ben&Jerry’s Sear Report 2013, qui nous a permis d’apprendre certaines données relevées par le programme : à cette date, 83 fermes avaient adhéré au programme, avec une amélioration entre 2012 et 2013 des critères concernant l’énergie, l’utilisation de l’eau, l’impact sur l’économie locale et l’élevage bien-être des animaux, tandis que le score le plus faible était celui relatif à la biodiversité. En creusant un peu plus, nous avons remarqué que le critère biodiversité repose notamment sur l’utilisation d’OGM dans les exploitations agricoles.

QUOI ? Des OGM dans ma Chunky Monkey ? Une nouvelle recherche s’impose … Après enquête, nous sommes tombés sur un article de 2010 assez intéressant qui cite :

« Sous la pression d’associations de consommateurs Américaines, la marque de crèmes glacées Ben&Jerry’s a dû retirer le slogan « All Natural » de ses pots. Les glaces en question contiendraient des ingrédients suscitant la polémique tels que de la poudre de sirop de maïs, de l’huile de soja partiellement hydrogénée voire du cacao raffiné avec des alcalins. Pas vraiment naturel tout cela car surtout issu de la chimie ! Aussi, la marque a préféré mettre fin à la controverse et a choisi de retirer la mention litigieuse plutôt que de changer les recettes de ses glaces. »

Chunky

Nous avons voulu voir si cet article était toujours d’actualité, mais à partir des ingrédients, nous n’avons rien pu tirer. Néanmoins, le slogan « All Natural » n’est plus présent sur aucun packaging, et a été remplacé par « Vermont’s Finest ». Nous pouvons considérer que les ingrédients précédemment cités sont toujours (pour une partie du moins), utilisés dans ces glaces, et nous pensons que Ben&Jerry’s n’aurait pas hésité à remettre ce nom sur ses pots si tous les ingrédients avaient été supprimés de la recette.

Aujourd’hui encore, Ben&Jerry’s fait partie de la liste rouge de GreenPeace en matière d’OGM, ce qui signifie que la marque n’a toujours pas atteint son objectif final. Mais cette controverse est sur le point de prendre fin, puisque Ben&Jerry’s s’engage depuis 2013 dans une transition, pour qu’à terme plus aucun de ses ingrédients ne soit issu d’OGM. Ben&Jerry’s nous prouve encore une fois que son implication en terme de RSE est omniprésente, et que d’une petite idée naissent de grands résultats. Leurs glaces semblent avoir encore un bel avenir devant elles, et ce n’est pas la houlette du controversé groupe Unilever qui pourra y changer quelque chose !

Catherine Pogorzala

Jennifer Coët

Lucie Boudet

Thomas Barsotti

http://www.benjerry.fr/

http://www.developpement-durable.gouv.fr/

http://www.benjerry.fr/valeurs/notre-facon-de-faire-du-commerce/caring-dairy

http://www.benjerry.com/about-us/sear-reports/2013-sear-report

http://www.hellocoton.fr/to/6Xuq

http://greenpeace.fr/guetteur/marques/ben-jerry-s

YOUR COMMENT